Quadrior vs Nordiques, l'aventure commence...
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Quadrior vs Nordiques, l'aventure commence...

Royaume ou la paix, la justice et l'harmonie sont attendus par les habitants... Venez restaurer la paix avec la Reine ou semer la zizanie avec les Vikings!
 
AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

 

 Evae Renata {Achevée}

Aller en bas 
AuteurMessage
Evae Renata

Evae Renata

Féminin
Nombre de messages : 8
Age : 110
Camp : Quadrior !...
Metier : Parente et dame de la reine de Quadrior...
Date d'inscription : 19/05/2007

Evae Renata {Achevée} Empty
MessageSujet: Evae Renata {Achevée}   Evae Renata {Achevée} Icon_minitimeSam 19 Mai - 14:48

Prénom et Nom : Evae Renata

Age : 25 ans

Classe sociale : Les origines de sa mère sont obscures, mais grâce à son père et à son mariage, elle fait à présent partie de la noblesse. Elle est la fille de Mael, fils de la soeur du roi Kristian (un peu compliqué, tout cela...), donc par conséquent parente de la reine Rébecca.

Histoire :

Le jour se levait paresseusement, et déjà, le camp nordique était en pleine effervescence. Il avait miraculeusement réussi à tenir bon durant un bon mois sur le littoral de Quadrior, mais les attaques successives des troupes quadriennes avaient particulièrement affaiblis les farouches guerriers vikings. On avait envoyé les esclaves consolider le mur de protection du village à l’intérieur duquel on avait établi cette petite base, mais ce n’était qu’un bouclier de fortune. Ces quatre cailloux étaient une maigre défense contre les ennemis, et ne méritait même pas le nom de rempart. Enfin, il fallait se contenter de ce que l’on avait, et il n’y avait quasiment rien escomptés ces maudites pierres sèches. C’était déjà un miracle que les berserkers eussent pu résister à leurs assaillants, qui venaient réclamer les terres que les vikings leur avait volées.

Donc, les esclaves, captifs ayant autant – sinon moins – de valeur que des animaux, furent envoyés empiler ces quatre pierres sur l’ancien rempart. L’endroit était plus que dangereux : la plupart du temps, fatal à ceux qui devaient s’y risquer sous peine d’être abattu sans avertissement. Les archers quadriens pouvaient aisément atteindre les esclaves de leur camp, et les victimes se comptaient par dizaines. Imperturbables, les nordiques sommaient leurs esclaves de continuer de travailler, et les pauvres s’échinaient avec désespoir. Ils étaient complètement désabusés, et se savaient condamnés : mourir en captivité ou par l’épée d’un quadrien, c’était du pareil au même.

La charge des quadriens fut meurtrière – comme on pouvait s’y attendre -, et le combat fut une véritable boucherie. Il s’avéra que ces premiers eurent l’avantage sur les nordiques, qui n’eurent pas d’autres choix que de se replier dans le village en ruines qu’ils occupaient. Ecrasant les maigres défenses des vikings, les quadriens se ruèrent dans le camp ennemi, et saccagèrent tout. Les hommes et les femmes nordiques furent exterminés, ainsi que les quelques enfants qui s’y trouvaient. On eut la bonté de libérer quelques esclaves, et ce fut principalement des femmes qui bénéficièrent de cette grâce… après avoir été outragées, bien évidemment. On a rien sans rien !

Parmi elles, Verena, captive depuis l’âge de huit ans, et capturée au large des côtes quadriennes huit ans auparavant. Son maître, un berserker nommé Rorik, avait été décapité devant ses yeux, et ce pour son plus grand plaisir. Il ne perdait pas une occasion pour la battre et abuser d’elle, et bien qu’elle se fût habituée très tôt à se faire violenter chaque fois que cela prenait le guerrier, elle n’y prêtait plus guère d’importance. Son quotidien était fait de violence, d’humiliation et de besogne, et elle saisit là la chance de sa vie.

Cette esclave de seize ans n’était vraiment pas vilaine, avec ses longs cheveux rouges et ses grands yeux azur ; le chef des quadriens la repéra aussitôt, et, devant sa docilité et son aimable « collaboration », s’en donna à cœur joie. Verena, en s’offrant aussi facilement, ne gagna pas sa liberté, mais la certitude d’un avenir radieux. En effet, ce chevalier, qui semblait être respecté et redouté par tous les quadriens, n’était autre que Mael Renata, fils unique de la sœur du roi Kristian de Quadrior, par conséquent neveu de ce dernier.

L’adolescente eut la chance de s’attacher ce noble chevalier, qui l’amena dans ses terres d’Eavan, territoire relativement réduit mais bien placé et prospère. La forteresse des Renata fut dès lors la dernière demeure de Verena, qui se vit aménager une chambre rien que pour elle, et où la visitait régulièrement son sauveur, qui était cependant mariée à une noble dame du nom de Privela. Cette dernière manifestait une vive désapprobation quant à l’infidélité flagrante de son époux, et conçut dès les premiers jours une jalousie dévorante pour cette insignifiante esclave nordique, qui bientôt porta l’enfant de Mael. Privela rentra dans une rage folle lorsqu’elle apprit cette « bonne » nouvelle : non seulement elle n’avait pas la beauté flamboyante de cette gamine triviale, mais elle demeurait de surcroît stérile. Son époux, devant la hargne, la haine et le dépit de Privela, prit la triste mais sage décision d’envoyer Verena à la forteresse royale de Quadrior, où elle serait sous la protection de son oncle, le roi Kristian.

Verena supporta très mal le voyage jusqu’à la citadelle, bien qu’il fût assez court. Elle s’affaiblit davantage, et on craignit pour la survie de son enfant et de la mère. La jeune fille ramassa le peu de forces que lui permettait de disposer sa maigre constitution, et ce fut non sans soulagement qu’elle atteignit la forteresse. Quelques mois passèrent, durant lesquels Verena vécut une véritable torture : les contractions étaient insupportables malgré tous les remèdes qu’on lui donnait. Elle faisait vraiment peur à voir, à présent : ses joues s’étaient creusées, et ses yeux, autrefois pétillants de vie et étincelants de malice, lui mangeaient le visage. L’enfant qu’elle portait lui prenait tout, ses forces, la nourriture qu’elle parvenait à avaler sans la rejeter, et son entrain. L’accouchement fut donc à la fois une délivrance, ainsi qu’un intolérable supplice.

Il n’y eut pas de relevailles, car la mère mourut quelques heures plus tard, vaincue par la fatigue et la fièvre. Juste avant de trépasser, elle demanda à voir son enfant, et on lui apporta un minuscule enfant. Elle prit le paquet emmailloté, et esquissa un rictus de bonheur : c’était une fille, qu’elle trouvât absolument magnifique. Mais visiblement, ce n’était pas l’avis des sages-femmes, qui regardait en grimaçant la fillette qui ne vagissait même pas. Elles s’inquiétaient de sa fragilité et ne donnaient pas cher de sa survie. Mais elle vécut, et conformément au souhait de sa mère, elle fut appelée Evae, comme sa propre mère.

Le nouveau-né fut ramené au château d’Eavan, et fut confiée à Privela, Mael Renata étant mort quelques semaines après sa tendre Verena. Bien entendu, l’épouse n’avait guère changé de sentiment en ce qui concernait la catin qui lui avait ravi son mari, et ne voulut d’abord pas entendre parler de l’enfant qui en avait résulté. Lorsque la fillette lui fut présentée, Privela feignit le dédain et l’indifférence, mais commença progressivement à tolérer Evae, puis à l’aimer comme sa propre fille. Elle était veuve et n’avait su donner une descendance à Mael, qui l’avait principalement délaissée pour cette raison, et probablement aussi à cause de sa laideur. Privela prit donc Evae sous son aile, et tenta tant bien que mal de l’éduquer. L’enfant était plongée dans un mutisme total, et n’en sortit pas avant ses quatre ans. On la disait simple d’esprit, mais on fut sidéré par son vocabulaire riche et soutenu, ainsi que de l’étrange état de réflexion dans laquelle elle demeurait des heures durant, sa petite mine grave indifférente à tout ce qui l’entourait. Sa nouvelle maman la gâta énormément, et elle eut dès son plus jeune âge toutes les gâteries que Privela pouvait lui offrir, belles étoffes et caprices exaucés sans tarder.

Minuscule fillette tyrannique, Evae savait faire fléchir sa bienfaitrice et les domestiques par ses adorables mimiques et son comportement mielleux et angélique. Les corrections se perdaient, et elle n’eut jamais à se plaindre d’avoir été giflée ou simplement disputée par qui que ce fût. Evae en profita donc énormément et prit l’habitude de manipuler tout ce petit monde qui d’un claquement de doigts, se mettait à ses pieds. On se doute bien entendu des conséquences néfastes sur son tempérament, et si elle était en apparence une gamine douce et innocente, elle n’en cachait pas moins des penchants détestables.

Et l’adolescence aggrava particulièrement ses vices : d’enfant passable, elle était passée à une délicieuse et délicate demoiselle. Oh elle n’avait certes pas la beauté tape-à-l’œil de sa génitrice, mais plutôt un charme indéniable qui n’en était pas moins redoutable. La splendeur de sa petite personne la ravissait au plus haut point, comme son entourage et les hommes. Lorsqu’elle eût quinze ans, Privela n’eut pas besoin d’aller chercher très loin lui dégoter un époux convenable. Se présenta à la demeure d’Eavan le chevalier Edern de Peran, qui avait le triple de son âge. Cependant, Evae passa outre la vilaine figure balafrée de son époux et sa rudesse, pour la simple et bonne raison que ce sire était riche et lui payait tout ce qu’elle voulait. Edern couvrit sa petite femme de présents, et la demoiselle se déclara entièrement satisfaite. La demoiselle d’Eavan faisait une épouse parfaite, accomplissant tous ses devoirs, charnels, moraux et matériels. Elle cousait et veillait à la propreté de leur demeure de Peran – elle avait quitté Eavan et Privela, au grand dam de cette dernière.

La vie n’était pas un long fleuve tranquille, mais cela ne dérangeait aucunement Evae. Son chevalier d’époux la quittait très souvent afin de combattre les nordiques, et elle ne perdait pas son temps en lamentations : elle prit une poignée d’amants, et s’en amusa follement. La délicieuse Evae illustrait merveilleusement l’adage « Quand le chat n’est pas là, les souris dansent ! ». Malheureusement, Edern ne tarda pas à apprendre les scandaleuses incartades de sa dame, et sa possessivité s’accrut envers elle. Il en vint quelquefois à la battre, mais elle ne manifestait aucune rage, aucune agressivité : elle se laissait faire avec une telle indifférence qu’Edern en demeurât abasourdi. Elle ne lui donnait aucun héritier, et c’était étrange qu’elle n’eût aucun enfant illégitime avec tous les galants qu’elle avait à ses pieds. Néanmoins Edern ne s’en souciait nullement, ayant tout un troupeau de bâtards de catins qui n’arrivaient pas à la cheville d’Evae.

Puis vint le retour de l’héritière du trône de Quadrior, qui fut nommée reine. Flairant une bonne occasion de rompre le prosaïsme de son existence, qui commençait sérieusement à la lasser, Evae partit pour la forteresse où elle était née, et grâce aux quelques gouttes de sang bleu qui coulaient dans ses veines et dans celles de la reine Rébecca, elle accéda au statut honorifique de dame de compagnie de la souveraine ! Ce fut également un moyen d’échapper à la jalousie d’Edern, resté dans ses terres de Peran.

Les années passent, et la paix dure anormalement… Evae mène son existence dorée comme elle l’entend, et sert la reine de Quadrior avec dévouement et respect. Elle a parfois l’impression d’agir en grande sœur, et tente de lui faire oublier momentanément les soucis qui la minent.


Physique :

Evae Renata est de celles qui attirent tous les regards, sans que parfois l’on en devine la raison. Pour sa part, elle n’est pas d’une beauté flamboyante comme sa défunte mère, mais possède un charme certain qui la rend très séduisante. De taille moyenne, elle demeure très frêle, voire à la limite de la maigreur, bien qu’elle mange comme deux. Sa démarche est gracieuse, son attitude altière. Elle se meut avec des gestes empreints d’une élégance étudiée, et ses doigts longs et fins semblent brûler lorsqu’ils touchent quelqu’un, bien qu’elle déteste entrer en contact avec les gens, la plupart du temps.

Sa chevelure cuivrée était autrefois très longue, et lui arrivait jusqu’aux bas des reins. Seulement, quelques mois auparavant, son époux Edern s’est armé de sa lame et a commis le sacrilège de la lui couper aux oreilles, dans un brusque excès de colère. Peut-être espérait-il briser là un des attraits de sa belle… sa belle qui s’est mise dans une rage folle, car ses cheveux étaient une des choses qu’elle chérissait le plus chez elle, et Dieu sait comme elle s’idolâtre. L’outrage commis, elle n’eut plus qu’à attendre la repousse de sa crinière de feu, et qui lui arrive actuellement aux épaules. Elle n’est pas de cette surprenante couleur rouge vif qui faisait tant l’admiration de sa mère, mais elle est plus claire, d’un orange-brun avec des reflets fauve et orpiment. Et si cet atout de séduction est très souvent dissimulé sous un voile, Evae aime le coiffer au gré de ses fantaisies ou bien le laisser cascader sur ses jolies épaules.

Son teint est celui d’une poupée de porcelaine, diaphane. Sa peau douce semble tellement fine à certains endroits qu’on s’attendrait presque à voir à travers. Evae s’empourpre très souvent, mais il ne s’agit pas de timidité, chose qui aurait pu être adorable : la moutarde lui monte très vite au nez, tempérament de feu oblige.

Sa petite bouille ronde s’est affinée, laissant tout de même des traits enfantins, comme les joues quelque peu rebondies et d’adorables fossettes au coin des lèvres. Son petit nez est retroussé, et se fronce de dégoût ou de mépris, voire très souvent des deux. Sa bouche pulpeuse et ses lèvres sont d’un rose saumoné qui se marie très bien avec son teint d’albâtre et ses cheveux roux. Evae arbore en permanence un rictus de mépris et d’arrogance, et n’offre un charmant sourire sincère seulement aux personnes qu’elle juge de qualité, comme la reine, ses conseillers et quelques chevaliers.

Ses grands yeux noisette lui mangeaient autrefois le visage, mais il s’est transformé très rapidement à l’adolescence. Leur couleur varie étrangement du marron chaud, au noir intense. Son regard de braise se promène alentour avec vivacité, une indifférence hautaine et narquoise.



Localisation : Le royaume de Quadrior. Cependant, Evae multiplie les allers retours entre la forteresse de Quadrior, où elle est dame de compagnie de la reine Rébecca, et les terres de son époux et de feu son père, Peran et Eavan.


Dernière édition par le Dim 27 Mai - 9:11, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Rebecca
Admin
Admin
Rebecca

Féminin
Nombre de messages : 254
Age : 29
Camp : Quadrior
Metier : Reine
Date d'inscription : 22/02/2007

Evae Renata {Achevée} Empty
MessageSujet: Re: Evae Renata {Achevée}   Evae Renata {Achevée} Icon_minitimeSam 19 Mai - 15:09

L'histoire est super et meme (du moins de mon avis)

Tail peut aller se rassoeir pour cette fiche Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://orcanie.forumactif.com
Evae Renata

Evae Renata

Féminin
Nombre de messages : 8
Age : 110
Camp : Quadrior !...
Metier : Parente et dame de la reine de Quadrior...
Date d'inscription : 19/05/2007

Evae Renata {Achevée} Empty
MessageSujet: Re: Evae Renata {Achevée}   Evae Renata {Achevée} Icon_minitimeSam 19 Mai - 15:15

Je vous remercie grandement, noble reine, mais je ne m'avancerais pas trop Rolling Eyes

La suite très rapidement !
Revenir en haut Aller en bas
Olrick
Admin
Admin
Olrick

Masculin
Nombre de messages : 88
Age : 43
Camp : Des vikings !!
Metier : Seigneur viking !
PNJ/Chimère : Mon âme damnée Olaf ...
Date d'inscription : 03/03/2007

Evae Renata {Achevée} Empty
MessageSujet: Re: Evae Renata {Achevée}   Evae Renata {Achevée} Icon_minitimeSam 19 Mai - 17:17

*de tout Quadrior on entendit une vague rumeur, puis un bruit indistinct et enfin une vague de fond s'élever et éclater avec fracas*


cheers la suite ! la suite ! la suite ! cheers



moi je dis c'est de la cruauté (nous faire attendre)

à côté .... Olrick n'est pas si cruel ... affraid


....
Revenir en haut Aller en bas
http://orcanie.forumactif.com/portal.htm
Tail Ormen
Modo sadique!!!
Modo sadique!!!
Tail Ormen

Masculin
Nombre de messages : 88
Age : 29
Camp : Viking, par Heimdall!
Metier : Conseiller de la reine, prêtre de Heimdall, Eir et Snotra, rôdeur, envoûteur.
PNJ/Chimère : Kay, la Chimère
Date d'inscription : 25/02/2007

Evae Renata {Achevée} Empty
MessageSujet: Re: Evae Renata {Achevée}   Evae Renata {Achevée} Icon_minitimeDim 20 Mai - 12:22

Tail ne se rassoye jamais... Il reste debout et veille.

Bon, pas besoin d'intervention du modo chiant sur ce coup (*donne un coup de poing à son méchant alter ego avant qu'il n'interveinne*). Si la suite est à la hauteur du début, je crois que je ne vais pas faire d'histoires. Mais j'attends quand même la psycho, qui est pour ma part la partie la plus importante de la fiche.

Bienvenue, miss.

_________________
On ne m'appelle pas le modo chiant pour rien... Obéis quand j'aboye, et je ne mordrai pas.
Evae Renata {Achevée} Tailct9
Revenir en haut Aller en bas
http://treize-parjures.forumactif.fr
Annwenn

Annwenn

Nombre de messages : 52
Age : 29
Camp : Quadrior
Metier : Dame
Date d'inscription : 06/03/2007

Evae Renata {Achevée} Empty
MessageSujet: Re: Evae Renata {Achevée}   Evae Renata {Achevée} Icon_minitimeLun 21 Mai - 13:40

Bienvenu ^^
Revenir en haut Aller en bas
Bastian
Admin
Admin
Bastian

Masculin
Nombre de messages : 175
Age : 29
Camp : Quadrior
Metier : Chevalier
Date d'inscription : 23/02/2007

Evae Renata {Achevée} Empty
MessageSujet: Re: Evae Renata {Achevée}   Evae Renata {Achevée} Icon_minitimeJeu 24 Mai - 13:52

Coucou, chère demoiselle...

Très heureux de voir qu'il y a encore un don pour l'écriture de plus sur notre forum^^ J'addore!!!
Je ne sais pas si l'avatar est très approprié pour une dame de compagnie... de la noblesse...
Mais cela ne me dérande guère, au contraire xD

vivement la suite... Wink
Revenir en haut Aller en bas
Evae Renata

Evae Renata

Féminin
Nombre de messages : 8
Age : 110
Camp : Quadrior !...
Metier : Parente et dame de la reine de Quadrior...
Date d'inscription : 19/05/2007

Evae Renata {Achevée} Empty
MessageSujet: Re: Evae Renata {Achevée}   Evae Renata {Achevée} Icon_minitimeDim 27 Mai - 9:13

La longueur du texte faisait dépasser celle du message, donc voici enfin le caractère :

Psychologie :

On se doute que son enfance dorée et le relâchement dont faisait preuve sa mère adoptive et son entourage quant à son éducation ont particulièrement forgé le caractère de la petite Evae, et pas forcément dans le bon sens.

Habituée à avoir tout ce qu’elle voulait dans les plus brefs délais, elle est capricieuse et ne compte pas la patience dans ses qualités. Elle est à la fois exigeante, et veut le meilleur ; la médiocrité n’a pas sa place chez elle, ou autour d’elle. Non, la jeune femme veut les plus belles étoffes, la meilleure nourriture et les plus hautes relations. On a affaire à une éternelle insatisfaite, qui ne sait jamais ce qu’elle veut. Il faut donc pour la côtoyer une bonne dose de courage, et des nerfs à toutes épreuves : les domestiques vous diront qu’elle est insupportable. Orgueilleuse, son ego est démesuré, et on la manipule très sûrement à l’aide de flatteries et de présents. Elle est donc particulièrement influençable sous ses dehors inaccessibles, méprisants et hautains. Evae réagit de façon totalement aléatoire : on ne sait jamais si elle s’apprête à laisser libre cours à une fureur destructrice, ou si elle va se montrer d’une gracieuseté extrême. En tout cas, ses colères sont à redouter, car elle est très rancunière. Gare à vous si vous vous prenez à la contrarier ! C’est une petite intriguante au tempérament belliqueux que vous provoquez ; elle est fourbe, et sous son apparence mielleuse et charmante, on n’est jamais à l’abri d’un coup bas. Sans scrupules, elle n’hésite pas à sacrifier ce qui est en sa possession, que ce soit des choses matérielles ou des gens à son service. Evae fait preuve d’une certaine cruauté dans la mesure où elle ne frémit pas devant les exécutions, et les recherche, même : la violence la fascine, et l’attire inexorablement. On dit que son cœur est de pierre, et c’est probablement vraie : les hommes l’attirent uniquement dans le but de se les attacher, en user et les rejeter comme de vulgaires robes rapiécées. Cependant, elle est possessive et d’une jalousie sans bornes, et ne supporte pas que l’on s’approche de ses « victimes ». C’est une dominatrice à l’appétit féroce, et qui n’hésite pas à recourir à ses talents de manipulatrices pour arriver à ses fins ; le mensonge n’est un moyen comme les autres de parvenir à son objectif. Son ironie mordante agace à la longue, surtout si elle est accompagnée de ce rictus narquois dont elle use avec tout le monde.

Néanmoins… Evae est comme tout le monde, elle n’a pas que des défauts ! Et même si ses qualités sont moins évidentes et se font aisément éclipsées par ses mauvais travers, elle reste toutefois une jeune femme adorable.

Car si elle adore recevoir des cadeaux, elle n’est pas ingrate pour autant, et elle n’hésite pas à récompenser grassement les services, surtout si ceux-ci sont offerts par un charmant jouvenceau. Sa générosité est sans bornes, car elle en a les moyens, et cela attire d’ailleurs nombre d’intéressés. Sous son fort tempérament se cache une jeune femme toute autre que celle décrite précédemment : il faut avoir la patience et la hardiesse de gratter sous son vernis de mépris et de froide indifférence afin de découvrir cette personnalité cachée. Evae aime donc les belles choses, et on lui reconnaît un certain goût en matière de chiffons, ou quoi que ce soit : elle est raffinée et d’agréable compagnie. La prudence est de mise dans les intrigues qu’elle prend un indicible plaisir à nouer, et elle en fait souvent preuve. Malicieuse et gracieuse lorsqu’elle est de bonne humeur, c’est une jolie fleur délicate et légère. Son charme enchante son époux et sa famille, et on la reconnaît digne de la famille royale malgré les origines de sa mère et ses mauvais côtés. Evae est entièrement dévouée à la reine Rébecca, et cet attachement indéfectible est assez singulier de sa part, d’autant plus que l’on n’en sait pas vraiment la raison exacte. Considère-t-elle cette parente comme une jeune sœur, à protéger coûte que coûte des Nordiques ? Certainement… Et elle n’hésitera pas longtemps à se compromettre pour elle, et sa loyauté pour sa reine est sincère.



Je vous remercie pour votre chaleureux accueil, et me prépare à passer au crible... Cool
Revenir en haut Aller en bas
Rebecca
Admin
Admin
Rebecca

Féminin
Nombre de messages : 254
Age : 29
Camp : Quadrior
Metier : Reine
Date d'inscription : 22/02/2007

Evae Renata {Achevée} Empty
MessageSujet: Re: Evae Renata {Achevée}   Evae Renata {Achevée} Icon_minitimeDim 27 Mai - 12:15

Check
Revenir en haut Aller en bas
http://orcanie.forumactif.com
Sir Owen

Sir Owen

Nombre de messages : 27
Age : 30
Camp : Quadrior
Metier : Noble chevalier de la Reine Rebecca
Date d'inscription : 05/04/2007

Evae Renata {Achevée} Empty
MessageSujet: Re: Evae Renata {Achevée}   Evae Renata {Achevée} Icon_minitimeDim 27 Mai - 12:21

Bienvenue en retard cheers
Revenir en haut Aller en bas
Séréna
Moderateur
Moderateur
Séréna

Féminin
Nombre de messages : 158
Age : 29
Camp : Royaume Nordique
Metier : Reine Nordique
Date d'inscription : 23/02/2007

Evae Renata {Achevée} Empty
MessageSujet: Re: Evae Renata {Achevée}   Evae Renata {Achevée} Icon_minitimeDim 27 Mai - 14:36

CHECK#2

BON JEU
Revenir en haut Aller en bas
http://lesdamesdulac.fr-bb.com/portal.htm
Bastian
Admin
Admin
Bastian

Masculin
Nombre de messages : 175
Age : 29
Camp : Quadrior
Metier : Chevalier
Date d'inscription : 23/02/2007

Evae Renata {Achevée} Empty
MessageSujet: Re: Evae Renata {Achevée}   Evae Renata {Achevée} Icon_minitimeMer 30 Mai - 11:04

tres bien je vois que tu as déjà commencé^^
Bravo! c'est vraiment un bon rp, miss...
Wink
Revenir en haut Aller en bas
Evae Renata

Evae Renata

Féminin
Nombre de messages : 8
Age : 110
Camp : Quadrior !...
Metier : Parente et dame de la reine de Quadrior...
Date d'inscription : 19/05/2007

Evae Renata {Achevée} Empty
MessageSujet: Re: Evae Renata {Achevée}   Evae Renata {Achevée} Icon_minitimeMer 30 Mai - 12:06

Grand merci, Sir Bastian !
Au plaisir !...
Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Evae Renata {Achevée} Empty
MessageSujet: Re: Evae Renata {Achevée}   Evae Renata {Achevée} Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Evae Renata {Achevée}
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Quadrior vs Nordiques, l'aventure commence... :: Hors-jeu :: Personnages-
Sauter vers:  
Ne ratez plus aucun deal !
Abonnez-vous pour recevoir par notification une sélection des meilleurs deals chaque jour.
IgnorerAutoriser